Urticaire solaire : quelles sont les causes et comment le traiter ?

Le soleil est bénéfique et indispensable pour notre santé morale et physique. En revanche, il peut également, à forte dose, se révéler dangereux et entraîner des allergies dont l’urticaire solaire. Cette dernière concerne surtout les personnes aux peaux très claires. Quelles sont ses causes et que faire pour la traiter ?

Comment reconnaître une urticaire solaire ?

L’urticaire solaire est une maladie de la peau ou dermatose qui touche surtout les femmes de 20 à 40 ans. Elle se manifeste par l’apparition de plaques blanches ou rouges et de formes ovales. Celles-ci peuvent être accompagnées de démangeaison.

Cette affection de la peau est déclenchée par les rayons solaires. La peau réagit notamment quelques minutes après l’exposition aux rayons UVA et UVB du soleil. Les papules pourraient ne pas se limiter aux parties du corps non couvertes. Elles peuvent apparaître sur le visage, les bras, le tronc, les pieds, etc.

Si la personne continue à s’exposer au soleil, à ces symptômes s’ajoutent des nausées et des maux de tête. Elle peut également avoir un rythme cardiaque élevé ou une baisse de tension.

L’urticaire solaire est-elle dangereuse ?

Le plus souvent, il suffit de se mettre à l’ombre pour que les plaques rouges disparaissent. Toutefois, l’urticaire solaire n’est pas toujours bénigne. Il arrive que les symptômes ne s’atténuent pas. Ce qui engendre de l’inconfort chez la personne qui en souffre : vives démangeaisons, sensation de brûlure, etc. Dans de telles situations, il est crucial de consulter un médecin.

Il faut savoir que d’autres facteurs peuvent favoriser l’urticaire solaire. Il peut s’agir de prise de médicaments ou encore d’antécédents de maladie de la peau (lupus, eczéma, etc.). Au contact des rayons solaires, les cellules de la peau libèrent de l’histamine qui engendre l’apparition des plaques rouges.

Quel traitement pour l’urticaire solaire ?

L’urticaire solaire pourrait transformer vos vacances d’été en cauchemar. Si vous étiez déjà atteint par cette affection de la peau, la prévention reste le traitement idéal. Ainsi, évitez de vous exposer au soleil durant les heures chaudes.

Pensez également à porter des vêtements afin de vous protéger la peau. Privilégiez notamment les habits de couleur claire. Le noir, le marron et les autres couleurs sombres sont à éviter. Utilisez par ailleurs une crème de protection solaire. Pour que celle-ci vous protège efficacement, assurez-vous qu’elle dispose d’un SPF élevé.

Votre médecin pourrait également vous prescrire d’autres traitements préventifs comme l’utilisation d’une crème anti-inflammatoire, une cure de caroténoïdes, une UVA-thérapie, etc.

 

Soins du visage : les meilleurs calendriers de l’avent pour une routine beauté de rêve !
Comment choisir les ingrédients d’un parfum ?